Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

Articles Récents

23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 22:20

Histoire de continuer avec le sourire !

 

Car il se passe de drôles de choses à l'atelier : 

-Berthe, la chatte, qui passe sa vie dans l'évier,

-ce téléphone ! !

depuis qu'elles sont sur FB, je vais finir par l'interdire

pendant les cours ! 

-Et puis ce taureau qui déboule dans l'atelier,

 

N'importe quoi ... mais vraiment n'importe quoi !

je préfère me planquer derrière mon carnet !

 

et puis, euh je voudrais bien savoir quoi répondre parfois,

mais là je sèche....

sûrement ce qu'il y avait dans le thé, ou dans le pétard de Joëlle

 

Du coup, y en a qui préfère travailler dehors !

oui oui, dehors ! sur les marches, dehors....!!!

pendant que d'autre planche sur la réalisation d'un cylindre !

Compliqué le cylindre !

Et là, c'est la largeur de ce cylindre qui coince !

 

Eh beh, vous savez quoi ? Je vais prendre l'air dans cette salle  : je préfère m'exercer à la photo....

 

 

 

Juste pour rigoler....
Juste pour rigoler....
Juste pour rigoler....
Juste pour rigoler....
Juste pour rigoler....
Juste pour rigoler....
Juste pour rigoler....
Juste pour rigoler....
Juste pour rigoler....
Juste pour rigoler....
Juste pour rigoler....
Juste pour rigoler....
Repost 0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 19:42

Comme chaque année, je suis séduite par le travail effectué par vous toutes et tous, "mes amies et amis" !

Une expo réussie grâce à votre participation et à la qualité de vos oeuvres !

Loin de l'amateurisme, vos créations, de plus en plus recherchées, années après années, me prédisent une exposition 2016 certainement surprenante !

Mais pour l'instant, l'expo image après image

Je vous laisse découvrir à votre rythme cette nouvelle expo !

"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
"LES QUATRE ELEMENTS"  : L'expo de juin 2015
Repost 0
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 21:00

 

J'ai essayé de rassembler les plaques de rue que j'ai pu créer et offrir depuis de nombreuses années.

En voilà quelques unes que j'ai retrouvées.

 

 

 

 

 

Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Plaques de rues, numérotées, etc...
Repost 0
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 10:21

Et une de plus ! De plus en plus intéressante !  De plus en plus enrichissante !

De plus en plus surprenante !

De la culture africaine, asiatique, égyptienne , en passant par les traditions taurines, festives ou culinaires, les jouets ou la médecine traditionnels,  et en revenant par la culture languedocienne ou provençale, la culture bio... ou zen...

Bref, pas de hors sujet ! Le thème était plus que respecté !

De plus, nous avons eu la chance de pouvoir exposer à Colombiers, sur un site agréable : le Port de Colombiers, à la Maison du Tourisme toute fraîchement rénovée, dans une salle accueillante, avec en partage les aquarelles d'une artiste Colombiéraine.

Mais les photos qui suivent illustrent admirablement bien l'idée, le goût, la difficulté et le travail effectué par chacun des créateurs pour aboutir à une telle présentation !

Félicitations et un grand MERCI à tous pour votre participation !

Merci à Joëlle pour son aide tout au long de l'année et également merci à Anthony qui a réalisé les plaquettes d'invitation.

 

Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013
Culture et Traditions : Exposition 2013

Rendez-vous l'année prochaine pour un nouveau thème :

"COPIES ET REPRODUCTIONS D'ARTISTES"

Repost 0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 12:00

 

      Petite virée à Paris avec mes deux compères, pour découvrir quelques expos du moment.

PARIS2012 0004

 

CSC 0149 

Mais d'abord une petite visite de Paris s'impose, Notre Dame,

 

 

 

 

PARIS2012 0011

 

CSC 0055

 

PARIS2012 0012

PARIS2012 0014

PARIS2012 0016

 

CSC 0107

 

PARIS2012 0022

PARIS2012 0024

 

PARIS2012 0040

PARIS2012 0045

 

PARIS2012 0065

 

PARIS2012 0070

PARIS2012 0073

 

PARIS2012 0077

 

PARIS2012 0098

PARIS2012 0102

 

PARIS2012 0101

      Un petit coup d'oeil au Centre Pompidou, pour découvrir Matisse.

PARIS2012 0124

 

PARIS2012 0125

 

PARIS2012 0115

 

 

PARIS2012 0135

PARIS2012 0146

PARIS2012 0148

 

PARIS2012 0156

Repost 0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 10:43

Prague-2012 0461 PRAGUE

Sortie Culturelle du mardi 24 avril au samedi 28 avril 2012

 

Comme nous partions de l'aéroport Saint-Exupéry, nous en avons profité pour visiter le Parc de la Tête d'Or à Lyon et flâner, malgré le froid, à la découverte de ce jardin exceptionnel!

Prague-2012 0001

 

Prague-2012 0030  Prague-2012 0015

Prague-2012 0009  Prague-2012 0013 

Prague-2012 0045

Prague-2012 0039

Pendant que certaines se reposaient ou prenaient la pose, la même trimbalait l'attaché-case,

Prague-2012-0046.JPG Prague-2012 0044

Prague-2012 0004 Prague-2012-0026.JPG

BILD9159

 

Aprés cette promenade dans le froid, nous avons terminer la soirée au Restaurant DON CAMILLO à DECINES, trés proche de l'aéroport.

Un bon menu et une soirée plutôt sympa !

Prague-2012 0070

 

 

Le lendemain, départ pour Prague,capitale de la République Tchèque, celle que l'on surnomme « la ville aux cent clochers » même s'ils ne sont en réalité que 550.

Prague-2012 0097 crop

 

Dès notre arrivée, notre mini bus nous attendait

Prague-2012 0099

 

Allez en route ! Un détour par l'hôtel

Prague-2012 0100

Quel bonheur enfin de découvrir cette cité !

 Prague-2012 0131

 

 

La Vieille Ville de Prague (Stare Mesto)

La place de la Vieille Ville (Staromestske namesti) est l’un des espaces urbains les plus spectaculaires d'Europe.

Dans le coeur médiéval, les maisons de style Baroque ou Renaissance servent d'écrin à l'Hôtel de Ville. Son beffroi gothique haut de 70 mètres défie les clochers de l'église voisine Notre-Dame-du-Tyn. Toutes les heures, l'horloge astronomique assure le spectacle. Son mécanisme fait défiler les 12 apôtres. La Mort agite son sablier et l'avare secoue sa bourse. Tout en explorant les belles demeures des rues voisines, notamment de l'ancienne voie royale Celetna, nous allons vers le nord.

 Prague-2012 0158

avec son défilé d'apôtres

Prague-2012-0488-copie-1.JPG Prague-2012-0490.JPG

Prague-2012-0491.JPG Prague-2012-0492.JPG

Prague-2012 0159

Le clocher de Notre-Dame-Du-Tyn

 

Le quartier juif (Josefov)

La ségrégation envers les Juifs commence au Moyen Âge.

Joseph II de Habsbourg rétablit leurs droits en 1848. L'ancien ghetto porte son nom. L'élégant boulevard de Paris (Pariskà) avec ses immeubles Art nouveau a remplacé les venelles obscures. Les enseignes du luxe côtoient les cafés huppés Barock  ou Pravda . Tous deux ont un restaurant.

La synagogue gothique Vieille Nouvelle (Staronova Synagoga) jouxte l' Hôtel de ville juif.

Ne manquez pas le mystérieux cimetière Stara Zidovsky Hrbitov. Très exigu, il compte douze mille stèles enchevêtrées sous ses arbres. En face du cimetière, au café Colonial, nous pourrons goûter la plus réputée des bières tchèques, la Pilsner surnommée "l'or de bohême".

 Prague-2012-0379-copie-1.JPG

 

La place Venceslas

Même si Prague a effacé les symboles du communisme, rendez-vous place Venceslas (Vaclavské namesti).

En 1968, le Printemps de Prague commence là. Devant le musée national, l'étudiant Jan Palach s'immole par le feu pour protester contre l'invasion soviétique.

Au balcon de l'immeuble Melantrichova, Vaclav Havel lance la révolution de velours en 1989 et devient le premier Président de la nouvelle République.

 Prague-2012 0573

 

Une soirée à l'opéra

Au théâtre national (Narodni trida, 2), la programmation d'opéras est très variée. A côté, avec vue sur le château, le café Slavia a toujours accueilli l'élite intellectuelle du pays. Non loin, dans le Théâtre des Etats, Mozart donna la première représentation de Don Giovanni. Des spectacles de danse y sont aussi proposés. Pour les Tchèques, l'opéra est une institution.

 

Nous avons opté pour un concert dans une église, où le son et les voix sont inoubliables : 

BILD9287

 

      Le quartier du Château de Prague :

Le Château dresse ses immenses bâtiments sur la plus haute colline de Prague. Véritable quartier, il enferme le palais, des édifices religieux et la ruelle d'or avec ses boutiques colorées.

 

La forteresse

Le prince Borivoj installe en 870 une place forte sur la colline surplombant le fleuve. Elle se développe avec ses successeurs. Son aspect actuel est surtout le reflet des travaux entrepris sous le règne de Marie-Thérèse d'Autriche au XVIIIème siècle. D'est en oust, le château mesure un kilomètre. Tous les jours à 12 heures dans la première cour se déroule la relève de la garde.

 

Prague-2012 0124


La cathédrale Saint-Guy et l’abbaye Saint-Georges

Dans la troisième cour, nous entrons dans l'imposante cathédrale Saint-Guy. Elle servait de lieu de sacre et de mausolée aux souverains. Commencée à l'époque gothique, elle fut embellie jusqu'en 1929. La première chapelle à droite est dédiée à Saint-Venceslas, patron de la Bohême. Regardez ses murs sertis de milliers de pierres semi-précieuses.

 

CSC 0360

Plus loin, derrière sa façade baroque l'abbaye Saint-Georges dévoile une église romane. Le Musée d'Art Ancien fait la part belle aux artistes de la cour de Rodolphe II : au XVIème siècle, cet empereur étrange et érudit change la capitale du Saint-Empire. Il quitte Vienne pour Prague et lance une période de gloire pour la ville.

 

Près du Château, une demeure médiévale accueille un salon de thé cosy avec une petite restauration, U Zeleného Caje, Nerudova 19. Regardez les enseignes pittoresques. Elles servaient jadis au visiteur pour repérer les maisons.

 

 

L’étonnante ruelle d’or (Zlata ulicka)

Elle doit son nom aux alchimistes de Rodolphe II. Les échoppes colorées ressemblent à des maisons de poupées.

Franz Kafka venait écrire au numéro 22 ses émouvantes Lettres à Miléna.

 

 

Prague-2012 0348

 

BILD9618.JPG BILD9611.JPG

 

BILD9610.JPG  BILD9614.JPG 

 

 

 

Le pont Charles

Le Pont Charles relie la Vieille Ville au délicieux quartier de Mala Strana. Enjambant la fougueuse Vltava, le pont est à la fois gothique avec ses tours de défense et baroque avec ses statues.

En 1357, le roi de Bohême Charles IV commande un pont de pierre à l'architecte Petr Parler. La Vltava a emporté les bois du précédent pont Judith. Cet ouvrage fait le lien entre les deux rives pour que Prague prenne ses aises.

Plus tard, il est décoré de sculptures religieuses. La victoire des catholiques sur les protestants en 1620 à la bataille de la Montagne Blanche, relance le culte des saints. Les statues devaient ramener les passants vers la "vraie foi".

Le pont aujourd'hui piétonnier est resté unique jusqu'au XIXème siècle. Sa plus haute tour offre une belle vue panoramique. Les valses tziganes interprétées par les musiciens des rues rythment votre traversée vers le romantique quartier de Mala Strana.

Prague-2012 0473

Prague-2012 0125

Prague-2012 0306 Prague-2012 0305


Prague-2012 0304





Mala Strana

Mala Strana rassemble la plus forte densité d'églises et de palais de l'ère baroque.

S'il fait bon se perdre dans ses ruelles poétiques et ses jardins, Mala Strana, le "Petit Côté", rassemble aussi un ensemble baroque exceptionnel financé par les nobles catholiques fidèles aux Habsbourg. Albrecht de Wallenstein fait édifier le premier palais en 1623. Le Sénat siège aujourd'hui dans ce vaste ensemble.

Les jardins à l'italienne sont un ravissement. 

Sur la place Malostranské namesti, le palais Liechtenstein fait face à l'église Saint-Nicolas. De loin, vous repérerez son immense coupole verte. Cette merveilleuse composition baroque joue du trompe-l'oeil avec d' étonnants effets d'ondulation des piliers et des voûtes. Le Requiem y fut donné 15 jours après la mort de Mozart. 

Plus au sud, la place Maltezské namesti a servi de décor pour le film de Milos Forman,Amadeus.


une façon particulièrement agréable de découvrir la ville vue du fleuve au rythme paisible d'une croisière.   

 

Prague-2012 0422

Prague-2012 0461

Prague-2012 0432 Prague-2012 0449

CSC 0404 Prague-2012 0408

Parlant français, notre guide nous a chouchouté ! Petite collation à bord !

Trés agréable la ville vu des rives !

 

 

le musée Mucha

CSC 0359

Un grand nombre des œuvres parisiennes de Mucha qui ont fait son immense succès populaire sont rassemblées ici. On retrouvera avec plaisir, comme de vieilles connaissances, ses longues figures féminines rêveuses et évanescentes, drapées dans des voilages fluides et vaporeux. Les lignes ondulantes des contours, les couleurs douces et éteintes traitées en aplat, le vocabulaire décoratif exubérant et symbolique, le génie de la composition font la signature de ce grand illustrateur.

CSC 0235


La deuxième partie du musée invite à découvrir l’autre facette de l’artiste. Longtemps exilé, Alfonse Mucha est aussi un patriote convaincu, défenseur du peuple slave, à l’époque où le mécontentement gronde dans l’empire austro-hongrois. De retour en Bohême en 1910, il met son art au service du mouvement de Renouveau national, se tourne dans ses affiches vers le folklore morave ou la célébration de l’organisation sportive Sokol. C’est aussi lui qui dessinera, pour lanouvelle République de 1918, les timbres-poste et les billets de banque, les emblèmes et les symboles.

Cette autre réalité, malheureusement à peine effleurée ici, rend d’autant plus flagrante l’absence à Prague de L’Epopée Slave que l’artiste considérait comme sa grande œuvre, immense chant lyrique, grandiose et prophétique, du destin de son peuple. Si son projet d’installation voit le jour, on pourra enfin considérer l’œuvre de Mucha comme bien représentée dans son pays d’origine. 


On peut également retrouver les œuvres de Mucha à la 
cathédrale Saint-Guy où il a réalisé quelques-uns des vitraux de la nef ou dans le salon du Maire de la Maison Municipale, bâtiment collectif emblématique de l’Art Nouveau à Prague.

 

Vous ne pourrez pas oublier Prague, car "Prague ne lâche plus celui qui l'a découvert" (Kafka).

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 08:31

      Venise-2011 0340

Une sortie culturelle vers une destination MAGIQUE ! VENISE !

31 mars 2011 : Départ de l'aéroport de Gerone pour Venise-Trévise 

Venise-2011-0037.JPG Venise-2011 0028

 

Venise-2011 0032 Venise-2011 0035

Venise-2011 0033 Venise-2011 0029

Venise-2011-0042.JPG Venise-2011 0025

 Un vol rapide, une heure vingt, le temps d'admirer les côtes méditerranéennes, puis survoler les Alpes Italiennes, faire quelques photos à bord et nous voilà arrivées à l'aéroport de Trévise !

 

Sitôt aterries, nous avons pu rejoindre la cité vénitienne en bus,  déambuler dans les rues de Venise, valises en main jusqu'à notre hôtel :

L'hôtel San Cassiano - Ca' Favretto  

Venise-2011 0090 

Venise-2011-0086.JPG

Des chambres au charme vénitien.

 

Venise-2011-0051.JPG

   Une pause café bien méritée à la terrasse de l'hôtel....

 CSC 0073

Vue de l'hôtel sur le canal, un spectacle incessant de gondoliers, de bateaux de toutes sortes, et un panorama saisissant !

Venise-2011 0109

 

Incroyable Venise, 

Venise-2011 0094   

avec son Pont du Rialto,

reliant les quartiers vénitiens de San Polo et San Marco, 

 admirable de jour...

... comme de nuit  !

Venise-2011-0073.JPG

 

 CSC 0156

Le Pont des soupirs, reliant la prison au Palais des Doges,

hélas bâché pour cause de rénovation !

il faudra forcément revenir à Venise pour le découvrir sans pub !!

Venise-2011 0160

Majestueux Palais des Doges, avec sa cour intérieure...

Venise-2011 0152

... et à l'extérieur, un véritable cube de dentelle !

 

Venise-2011-0151.JPG

 

Le Campanile San Marco, avec ses cinq cloches :

la Mezza Terza qui proclame une séance du Sénat,

la Nona qui sonne midi,

la Trottiera appelle les membres du Grand Conseil pour les réunions,

et la Marangona, la plus grande, sonne pour marquer le début et la fin de la journée de travail.

Bref tout cela nous conduit tout naturellement au célèbre Caffe Florian


Venise-2011 0190 Venise-2011-0197.JPG

Une pause café bien méritée avec l'arrivée de Dominique !


Venise-2011 0184

 Les pigeons de la Place St Marc, ce n'est pas une légende !

Venise-2011-0183.JPG


 

Venise-2011 0170

      Bouchon sur les canaux !

 

Venise-2011 0112

Livraison de boissons en barque !

      Venise-2011 0123

Le Traghetto, une traversée debout, assez comique pour les non-initiés !

 

Venise-2011 0122

Entraînement des pagayeuses pour la Regata Storica !

 

Venise-2011-0258.JPG

La navigation à Venise !

On l'a bien compris, à Venise tout se fait sur l'eau


Venise-2011 0003

  Le soir, les gondoles ont bien mérité un peu de repos 

 Venise-2011 0038

      Venise-2011 0138

Difficile de ne pas se perdre dans ce dédalle de ruelles !

 Venise-2011-0078-copie-1.JPG

Véritable labyrinthe !

Venise-2011-0099-copie-1.JPG

Avec ses milliers de ponts !

venise--171-.JPG

Ses maisons aux fenêtres fleuries !

venise--161-.JPG

et aux enchevêtrements de façades aux couleurs locales !

 

Venise-2011 0132

 

Venise-2011 0125 crop

 

 

 

Venise-2011 0117

      Petite ballade devant les étals de poissons, crustacés,

Venise-2011 0118

fruits et légumes 

Venise-2011 0119  

 

Venise-2011 0410

petit détour par Murano, capitale des verriers


 

P1040780

puis par Burano, une île aux maisons colorées

P1040785

les pêcheurs qui rentraient de la pêche la nuit se repéraient à la couleur de leur maison

P1040788

 

P1040787

Cité des dentelières !

P1040786

Dimanche 3 avril, tout a une fin !

 

PETIT GUIDE, ASTUCES ET PROGRAMME POUR VISITER VENISE :

C'est une erreur, mais c'est poésie, de penser que Venise a été construite sur l'eau, tant elle semble vraiment sortir de l'eau, alors qu'en réalité ses maisons sont édifiées sur la ligne d'eau des rivières et des ruisseaux qui parcourent la lagune, ou sur les îlots que les alluvions ont dessinés, qui sont au nombre de 117 dit-on.

L'ensemble de la ville repose ainsi sur des millions de pieux de bois, provenant des forêts des Alpes et des Balkans.

 

Il est possible de citer des chiffres qui sont impressionnants.
L'église 
Santa Maria della Salute se trouve édifiée sur 1.156.672 pieux de chêne et de mélèze, longs de quatre mêtres. Le travail de fondations dura deux ans. 
Le 
campanile de Saint-Marc nécessita cent-mille arbres.

 

Le pont du Rialto, d'une seule arche, a deux piles reposant sur un système de pieux de 3,50 mètres en sol dur et de 2 mètres sur sol plus souple. En tout 12.000 pieux en bois d’orme.
L'ensemble des bâtiments a fait disparaître des forêts entières, devenues une vaste 
forêt souterraine supportant une plate-forme de madriers dénommée "zatterone".

 

Ces supports s'affaiblissent, on le sait, du fait de l'érosion par l'eau salée de la lagune, dont la teneur en sel est la plus chargée d'Europe.
Les pieux sont remplacés par d'autres lorsque cela devient nécessaire, mais il arrive que de très vieilles bâtisses
s'effondrent malgré la surveillance des services techniques de la ville.
  

* La navigation : Les bricole (bricola au singulier) sont des robustes pieux de bois implantés dans la vase de la lagune, émergeant de deux ou trois mètres au-dessus de l'eau et servant de repères pour la navigation.

 

Ces précieux jalons de bois, liés fortement par deux, quatre, six ou plus, veillent à ce que les embarcations puissent suivre leur parcours sans erreur et sans danger de s'enliser.
On les appelle aussi "
ducs d'Albe" surtout lorsqu'ils sont joliment peints et décorés, sur les canaux de la ville.
Lorsqu'on est natif de Venise, on apprend dès l'enfance à se repérer par les "bricole" qui dessinent des sortes de rues tracées dans l'eau. Entre deux rangées de pieux le marin est sûr qu'il navigue dans 
quarante centimètres d'eau au moins, ce qui est suffisant pour les engins de navigation devant éviter les zônes à sec, les barènes, sortes de bancs de sable affleurant à marée basse.

 

Les "bricole" portent des numéros très lisiblement peints, ce qui permet de se diriger même par temps de brume. Ils indiquent l'entrée de chaque chenal, par des couleurs distinctes, ainsi que le sens de chacune des nombreuses voies navigables des étendues paludéennes qui évoluent en véritables bras de mer.
Le bois employé pour leur implantation est le 
chêne rouvre, venant principalement de France, d'Allemagne et d'Autriche. C'est un bois très résistant qui peut rester dans l'eau cinq ou six ans d'affilée.
Il s'use par le courant des marées, par le sel qui le ronge et par le mouvement de la navigation.
Les bricole sont donc sous surveillance constante, qu'ils soient sur la lagune ou dans les canaux de la ville.

 

Le remplacement des pieux usés et fragilisés est un travail particulier qui est l'oeuvre d'une unique entreprise vénitienne qui entrepose les troncs et les fûts, pour être façonnés. Les cantonniers de la mer exercent ainsi un métier des plus indispensables.
Les pieux à changer sont arrachés par des tracteurs, enlevés par des grues, transportés sur les barges.
Les nouveaux bois, taillés en pointe sont enfoncés dans les sables à coup de 
masse mécanique et solidement liés selon un principe qui ne change pas. Ces travaux qui sont quotidiens ne sont généralement pas remarqués par les touristes.
La surveillance du flux et du reflux oblige la municipalité à interdire toute implantation de pieux sans autorisation officielle.

 

* Les ponts : on en compte 420 à Venise, en fer, en bois ou en pierre.

 

* Les transports

Il existe deux sociétés de transports :

La sociétéACTV gère les transports en commun de Venise, c'est la même que celle des vaporetti et donc, vous pouvez bénéficier des billets de transports en commun.
Adresse : Santa Croce, Piazzale Roma. Site Internet : 
http://www.actv.it/.
La société
ATVO est privée, avec un confort légèrement supérieur à ACTV.

Le transport en commun de Venise est le Vaporetto. Les 2 principales lignes sont la ligne n°1 (qui marque toutes les stations) et la n°82 (la plus rapide et vue de tous les palais le long du grand canal, seul moyen de prendre des belles photos), prendre 1 traghetto (gondole pour effectuer le passage du grand canal, dure 2 min, mais ne coûte que 2 € au lieu des 80 € des gondoles normales qui sont vraiment trop touristiques et donne les mêmes sensations) vous vous offrirez sans doute le plus beau trajet de transports en commun de votre vie !

Ce bus flottant qui sillonne le grand Canal, vous fera découvrir les lieux légendaires de la ville jusqu'au Lido di Venezia (la plage).

Attention, le forfait démarre dès que vous l'achetez et non la première fois où vous vous en servez. Il faut donc l'acheter au dernier moment.



*D'autres transports

» Le traghetto. 
Il va d'une rive à l'autre pour 2 € par personne ! Inconvénient : on doit rester debout le temps de la traversée.

 

» La gondole. 

Pour celles que seraient intéressées pour la ballade en gondole, demander à Dino dei Rossi tél:+39.339.301.34.91de la part Mme Zuccotti Stéphanie, Le jour de votre arrivée, aller devant le service des gondoles de l'hôtel Danieli et posez lui la question discrètement ( à Venise on doit prendre les gondoliers suivant leur disponibilité et ne pas faire de préférence, cela pourrai être mal vu par ses collègues ) surtout que s'il vous organise une promenade en gondole, il vous fera un tarif "au noir" préférentiel. 
L'Hôtel Daniéli se trouve après le Pont des soupirs sur la rive des Sciavoni ou vous pouvez aussi lui tél pour prendre rendez-vous ce qui serai plus facile.
(Ce cliché on ne peut plus romantique est très onéreux. Comptez entre 60 et 80 € la balade pour 6 personnes max. les 40 mn). S'il y a un musicien à bord, le prix doublera. Sachez cependant que le 
prix des gondoles est fixé officiellement. A consulter avant de partir, au cas où vous tombiez sur un gondolier un peu roublard...),

P.S: demander à Dino le gondolier, de ma part son adresse e.mail car elle a changée.

 

» Le taxi-bateau
Ces splendides bateaux en bois vernis sont tout simplement hors de prix. Pour la moindre trajet, vous paierez au bas mot une cinquantaine d'euros ! De quoi y laisser sa chemise ! 

Vous l'aurez compris, à part le traghetto, les moyens de transport de Venise sont relativement chers.

 

* * * * * * * * * * * * * * * *

Alors n'oubliez pas que vous pouvez très bien visiter cette ville  à pied, à vous d'évaluer la fatigue à pied, en étant armés d'une bonne paire de chaussures et d'une carte !

Une idée des temps de parcours à pied : 
San Marco se trouve à 10 minutes à pied du Rialto, 
25-30 minutes de la gare 
20-25 minutes de l'Accademia,
15 minutes de l'Arsenal
25-30 minutes de l'île de San Pietro, dans le Castello. 
A chaque parcours, plusieurs ponts et leurs escaliers.

 

* * * * * * * * * * * * * * * *

 

* Manger - sortir à Venise

Un pincée d'Histoire dans un café
Lieu mythique de Venise, logé sous les arcades de la place St Marc, le caffe Florian, est le plus ancien café d'Italie (ouvert depuis 1720). Imaginez-vous les illustres personnes qui sont venus en ce lieu débattre de politique, de philosophie et de littérature : Mme de Staël, Modigliani, Chateaubriand, Lord Byron, Goethe, Ugo Foscolo, Marcel Proust, Stravinsky... Pour d'autres comme Casanova, c'était un endroit pour courtiser les femmes. Il est encore aujourd'hui un des rendez-vous des célébrités du monde culturel, artistique et politique.

> Entrez et dirigez-vous au fond à droite et devant le bar, le prix est moins cher au bar, Maurizio ou Daniélé vous servirons un sublissime chocolat chaud ! Vous pouvez vous présentez de ma part.
> Si vous prenez une consommation au bar, il faut rester au comptoir ou s'assoir devant où il y a 2 petites tables et tabourets. Si vous voulez profiter des salons, le prix est un peu plus cher pour la même chose.

La terrasse sur la place St Marc a certes beaucoup de charme (surtout au soleil !), mais ce serait dommage d'en oublier les somptueuses salles intérieures, richement décorées de boiseries et de portraits.

 

* Les "BACARO" ce sont des bars à vins typiques ou vous pouvez grignoter des antipasti et boire un verre pour pas cher. Le soir vers 18h : entrer dans un bistrot avec les Vénitiens et les Vénitiennes et goûter à l'apéro local : le Spritz à base de Campari et d'eau gazeuse, c'est amer mais très bon. Le Proseco, apéritif local, essayez également le Fragolino, vin aromatisé à la fraise : trop bon ! (En vente dans les boutiques pour touristes à 8 euros, dans les superettes à 4.5 euros... ) ou le Frabellini- un Bellini avec du Fragolino !

 

* Les Trattoria sont tout simplement les restaurants italiens :

Quelques bonnes adresses données par Stéphanie Zucotti :

  • Restaurant "Ai Vetrai Da Adino" fondamenta dei d.Manin, No.29 où on mange que des produits frais, ils ont un menu avec plusieurs plats où il est difficile de tout finir !
    Vous sortez à l'arrivée du vaporetto à la station Colonna. Vous prenez à droite et ensuite traversez un petit pont, c'est là ! ils font un risotto à la seiche et surtout d'excellents cigales de mer....c'est un régal.derrière la Dogana l et vous avez presque face aux fabriques de gondoles " Squeiri", vous avez la Taverne San Trovaso où on mange divinement bien pour pas cher.

    Resto dans le quartier de San Marco:
    - Ostaria A La Campana, petite auberge pas cher et produits frais, juste quelques tables, peu de touristes.
    prendre la calle dei fabbri face au Florian et après 2 pont, demander. la devanture n'est pas très grande No 4720.

  • Trattoria Alla Scala, resto chic et élégant, prendre la Calle della Merceria (sous la tour de l'horloge de la place San Marco), au fond de la calle della merceria, passer l'église San Zulian, tout droit puis à gauche.

  • Restaurant Antica Sacrestia: le meilleur de Venise et les prix sont un peu cher mais vous ne pouvez prendre qu'un risotto. Réserver car c'est souvent plein.
    Pour y aller, à côté du Danieli prendre la petite ruelle "calle di Rasse" au fond de la calle, continuer encore un peu et c'est sur la droite. demander car tout les Vénitiens connaissent.

  • Pâtisserie Marchini, la meilleure de Venise! 

  • manger une pizza dans le Quartier du Pont du Rialto:
    Trattoria All Nono Risorto. pizzeria-resto pas cher et excellent où on peut manger sous une tonnelle.
    Essayer le foie à la Vénitienne et leurs pizzas! ils font en dessert le sgropino ( glace au citron et prosecco)

 

Adresses utiles :

Office du tourisme

A.P.T. Venezia - San Marco

San Marco 71/F - 30124 Venezia

Tél.: +39 (0)41 52 98 711

Internet : www.turismovenezia.it

Courriel : info@turismovenezia.it

Les heures d’ouverture : tous les jours de 8.30 à 18.30 h (dimanche jusqu’à 13 h)

 Consulat de France
Ramo del Pestrin, 6140  Castello.
Tél. : (+39)41 52 24 319. Fax : (+39)4 15 22 17 98.
Site Internet : www.france-italia.it

 

Quelques petits conseils pour visiter VENISE

Attention aux pickpockets! Même s'ils sont moins nombreux à Venise que dans le métro à Paris, le Vaporetto est l'un de leurs endroits préférés. Ne laissez rien de valeur non plus dans les chambres d'hôtel.

En cas de vol, adressez-vous aux services de police chargés des étrangers à Venise.

 

Programme proposé mais non imposé :

 

Jeudi 31 mars : Voyage jusqu'à Venise.

* Aéroport de Venise-Trevise (à 30 km de Venise) :

De l'Aéroport de Treviseprendre les bus de la compagnie ATVO jusqu' à Piazzale Roma (Billet A/R 9€), 

Installation à

* L'hôtel San Cassiano - Ca' Favretto :

Il est situé à Santa Croce 2232 - Calle de la Rosa, dans la partie nord-est de Venise, à seulement 6 minutes à pied du centre.

A proximité de plusieurs monuments (Rialto Bridge, The Ghetto, The Bridge of Sighs, Giudecca Island) peuvent être visités.

Chaque chambre est équipée d'un sêche-cheveux, climatisation, chauffage, mini-bar, coffre-fort, fax, téléphone, TV Câble, cafetière, bouilloire, réveil, presse et fer à repasser. Equipement de l'hôtel : Bar, Réception 24/24, Conciergerie, Salle de petit-déjeuners, Journaux/Presse, TV, Air conditionné, Télé Satellite.

Les prises à deux fiches sont les mêmes qu'en France (pas de problème pour les chargeurs de téléphone),,Seuls les prises avec la fiche de terre sont différentes, dans ce cas un adaptateur universel est utile,

 

Ballade dans les rues de Venise !

21 h : Repas au ristorante Osteria Alba Nova

* * * * * * * * * * * * * * * * *

 

Vendredi 1er avril : Les Musées de la Place San Marco *

(interdiction de rentrer avec le moindre sac à dos)

 

*Le Pass San Marco Plus  c'est un pass valable pendant la saison, du 01 Avril au 1 Novembre; il vous offre  l'accès aux Musées de la Place Saint Marc :

  • Palais des Doges;

  • Musée Correr;

  • Musée Archéologique National;

  • Salles Monumentales de la Bibliothèque Nationale Marciana;

et permet de visiter également un autre Musée Municipal de votre choix:

  • Ca' Rezzonico, Musée du 18e siècle vénitien;

  • Musée du Palais Mocenigo et Centre d'Études de l'Histoire du Tissu et du Costume;

  • Ca'Pesaro - Galerie Internationale d'Art Moderne et Musée d'Art Oriental;

  • Musée du Verre - Murano;

  • Musée de la Dentelle – Burano (*fermé jusqu'au printemps 2011 !)

  • Musée d'Histoire Naturelle

10 h 20 : Visite guidée : Itinéraires secrets – Palazzo Ducale ou Palais des Doges

Puis fin de la visite du Palais des Doges hors guides

On mange vite...

et Visite de la Bibliothèque Nationale Marciana

21 h : Sur les conseils de l'agence, vendredi soir ce sera la Trattoria alla Rivetta, spécialités de poissons

 

* * * * * * * * * * * * * * * * *

 

Samedi 2 avril :

P'tit déj de bonne heure puis :

Les Iles ( Piazzale Roma, bateau DM direct Murano, planifier Murano et Burano en fonction des horaires des départs et retours).

L'île de Murano est la plus grande des îles de la lagune ayant dépendu de la République de Venise, très proche, à 1 km 500. Elle fut peuplée en même temps et partagea le même destin. Elle fut même pratiquement indépendante pendant 500 ans, jusqu'à l'arrivée de Bonaparte qui mit fin à la République. Murano est facilement abordable par vaporetto. On peut y aller directement de la station ferroviaire Santa Lucia.

Elle était autrefois couverte de vignes, de vergers et de jardins de plaisance où les aristocrates venaient flâner.Elle est encore dotée d'un phare qui permet aux bateaux naviguant en Adriatique d'entrer dans la lagune par la passe de San Nicolo.

Principaux lieux de promenade, pour les touristes : les deux grandes rues bordées de magasins de verrerie, la Fondamenta dei Vetrai et la Fondamenta Cavour

L'île possède un Grand Canal aux noms divers : Canale degli AngeliCanale Ponte LungoCanale San DonatoCanale San Giovanni, où se mirent de délicieux petits palais (palazzini) du 14e siècle qui servaient de résidences d'été. 
La renommée de Murano est internationale depuis 800 ans, car elle s'est rendue maîtresse de l'
Art du Verre qu'elle détient encore, quoique banalisé, mais toujours prospère.

*La visite du Musée de Verre au Palais Giustiani :

Pas de démonstration ou de film sur la technique des verriers. Et aucune information en français.
Un petit conseil :Il reste très peu de fabriques à Murano et les boutiques de verreries sont très souvent Made in Chine. Alors vérifiez avant de faire vos achats, sinon pour acheter quelques "verreries" mais véritables créations de Murano, il y a la boutique Atmosféra Veneziana à San Marco (derrière la fenice, prendre la calle dei Fuseri).

Petite historique ! L'art du verre fut pratiqué, en Europe, dès l'époque romaine. Il s'est sans doute développé à Venise vers le 10e siècle et a pris rapidement une importance, malgré le danger que représentait le fonctionnement des fours (fornace) dans une ville au tissu urbain très dense.

De tous les incendies qui ravagèrent Venise, bon nombre furent attribués aux fournaises des verreries.
C'est en 
1291 que le gouvernement du Doge décida de déplacer définitivement les fours à l'île proche de Murano. 
Ce transfert, outre qu'il faisait éviter les incendies, permettait aussi de mieux préserver les 
secrets de fabrication d'une verrerie réputée et d'assurer la sécurité des stocks de matières premières dont l'entrepôt portait d'ailleurs le nom de "chambre des poisons".
L'activité de l'île prit vite une dimension industrielle qui lui donna richesse et renommée. Elle devint la grande manufacture du verre et du cristal de Venise.
Murano est alors soumise à de stricts règlements spécifiques en raison de l'importance de cette industrie dans le négoce de la Sérénissime.
Certaines créations furent protégées par une 
exclusive autorisation de l'Etat vénitien, en raison de l'exceptionnelle qualité du verre.
Même les 
espions de la République sont interdits d'entrée sur l'île de Murano. D'autre part, tout maître-ouvrier ayant tenté de livrer ses connaissances, hors du petit territoire est arrêté et exécuté.
Cet essor fit gagner à Murano son 
indépendance politique. Au 13e siècle, la Sérénissime lui accorde la mise en place d'unGrand Conseil, la nomination d'un Maire, la faculté de battre monnaie et la désignation d'un nonce apostolique chargé des relations diplomatiques avec Venise.
Murano mit à profit ses nouveaux pouvoirs pour créer un 
Livre d'Or (qui est exposé au Musée du Verre) où furent inscrites les vieilles familles d'industriels verriers, comme les Seguso, Barovier, Salviati qui transmettront leurs secrets de fabrication de génération en génération.
Les maîtres-ouvriers verriers détenaient ainsi un titre de noblesse et bénéficiaient de privilèges comme les patriciens de Venise, à qui ils pouvaient donner leurs filles en mariage.
Pendant cinq siècles Murano a été le socle d'une industrie des plus florissantes, rivalisant avec les techniques du 
cristal de Bohême, qu'elle avait fait espionner. Faut-il rappeler que Colbert, ministre de Louis XIV, fit espionner les techniques de Murano pour la manufacture royale des miroirs de Saint-Gobain.
Les fabriques de Murano, connues du monde entier, qui fournissaient à la 
Cour de France, à la Cour impériale d'Autriche, aux Cours des Duchés italiens, comme aux palais de Venise les meilleurs lustres de cristal polychrome, les miroirs aux encadrements de verre taillé, finit par dépérir et ne retrouva qu'au cours du 19e siècle un rôle économique meilleur.
Murano qui comptait trente-mille habitants au 15e siècle n'en compte plus aujourd'hui que 
cinq-mille. La plupart des verriers n'y réside plus.

*L'église Santa Maria
Il faut impérativement visiter, sur son campo et au bord de son canal, le plus bel édifice religieux de l'île et l'un des plus
anciens de la lagune, l'église Santa Maria, dont la fondation remonte au temps du refuge des sauniers au 7e siècle. Le sanctuaire dédié à la Vierge porta également, à partir de 1125, le nom de Saint Donat dont les reliques avaient été ramenées de Cephalonie. algré la restauration du 19e siècle, l'église est un superbe exemple du style Veneto-byzantin.
La nef est en trois parties, les colonnes de marbre suivent le 
plan basilical. Le plafond est en carène de navire (15e siècle). La voûte coiffant l'abside porte la mosaïque de la Vierge Orante (13e siècle).
Le 
pavement de mosaïque est de 1140. Il montre de beaux motifs animaliers de vives couleurs. La géométrie en pierres dures est de 1149. Elle est l'égale, en beauté, du pavement de Saint Marc.
Elle a été restaurée dans les années soixante-dix par le 
Comité américain

 

*Saint Pierre Martyr
L'église paroissiale de l'île est
 Saint Pierre Martyr (San Pietro Martire) fondée en 1348. Ce fut d'abord un couvent de Dominicains. Ravagée par un incendie, elle fut reconstruite en 1511. L'Empereur Napoléon, roi d'Italie, la fit fermer en 1808 et s'empara de tous ses trésors.
Réouverte en 1813, elle donne l'impression d'un vide total de décoration artistique.
Il reste cependant de magnifiques lustres de cristal et dans la sacristie, des décorations murales relatives à la vie de 
Saint Jean-Baptiste, par Morendo.
Dans la nef latérale de droite, une oeuvre de 
Tintoret représente le Baptême du Christ. L'église conserve aussi la Pala Barbarigo, retable de Bellini (1488) où est représenté le Doge Barbarigo agenouillé devant la Vierge et l'Enfant, conduit par Saint Marc, sous le regard de Saint Augustin.

 

Burano est l'île dont on se souviendra le mieux parce qu'elle est un bouquet de fleurs éclatantes. Elle est située près deTorcello, dans un paysage gris, aux eaux sombres, où elle fait jaillir des gerbes de reflets multicolores dignes d'un grand artificier. C'est un choc quand on y aborde. Jean Cocteau a écrit qu'elle avait les couleurs d'un printemps fou.
Pour aller voir ce
 feu d'artifice, il faut longer, et c'est là le contraste, des petites îles abandonnées couvertes de joncs, d'arbrisseaux, de cyprès, Madonna del Monte et Mazzorbo, toute proche, où il ne reste qu'un clocher, relié à Burano par un pont de bois. La promenade est charmante. Winston Churchill vint y peindre à plusieurs reprises.

Comme les autres îles de la lagune, Burano est vouée à la pêche. Les barques nombreuses dorment sagement dans les canaux étroits, doublées par leurs reflets qui tanguent silencieusement. La circulation est devenue difficile car les canaux mal entretenus, s'ensablent.
S
e perdre dans les rues est un véritable plaisir. Les maisons modestes sont gaîment colorées de bleuvertjauneocre-orangéou safrané, et même rouge sang et rouge griotte
Il semble que rien d'important ne puisse se passer dans cet espace "de modèles réduits", de petites maisons, petits canaux
et ponts minuscules

Tout est pêle-mêle, de couleurs franches, cadré par de sages fenêtres cernées de blanc que les pots de fleurs, deux par deux, garnissent uniformément.
La 
tradition de peindre les maisons date du 7e siècle. Ainsi, les pêcheurs pouvaient apercevoir leur demeure, en rentrant de la pêche et mieux se diriger sur la lagune.
On y vit dehors, sur le pas des portes, dans la couleur. Les lessives sont suivies d'
étendage au travers des rues. Certaines, en plein vent, se transforment alors en petits navires en partance.

*La Dentelle de Burano
Vivre dehors devant sa porte signifiait, pour la plupart des femmes de l'île : faire de la 
dentelle. Elles alignaient leurs points rapidement de leurs doigts agiles sous le regard des passants étrangers admiratifs.
Cet enlacement savant du fil fut connu à Venise depuis le 16e siècle, sous l'impulsion de l'épouse du Doge, la 
Dogaressa Duodo.
Les dentelles à l'aiguille au 
point de Venise ont été rapidement considérées comme les plus belles du monde. Elles passèrent en France sous le nom de "dentelle d'Alençon". Colbert, ministre de Louis XIV avait fait venir des dentellières de Burano à Alençon pour assurer en France une production de cet art délicat. 

Ce très ancien métier fut cependant oublié, du fait notamment de la concurrence française et ne reprit vie qu'au 19e siècle. On prétend qu'il fallut trouver une dentellière très âgée qui sut se souvenir du fameux point à l'aiguille (punto in aria). 
Les vraies dentelles sont à des prix très élevés. Un vrai luxe. Celles qui sont maintenant vendues au mètre sont fabriquées à la machine et sont d'un coût modique. Il s'agit d'une institution organisée et une source de profit pour Venise.
C'est sans doute la raison pour laquelle Burano ne s'est jamais dépeuplée, contrairement aux autres îles de la lagune. 

Une école de dentellières créée en 1872 et qui dispense maintenant des cours, accueille les touristes et assure quelques ventes. Elle protège le savoir-faire du 16e siècle. Elle se trouve dans l'ancien Palais du Podestat, sur la Piazza Baldassare Galuppi (seul compositeur né dans l'île). Se trouve également dans ce palais le Musée de la Dentelle(Museo del Merletto) où l'on peut prendre connaissance des difficultés techniques que recèle cet art, comme le "point triple" qui donne l'illusion du tulle et le "maillage" (reticello), On y admire les plus belles pièces anciennes. Des dizaines de milliers de réalisations originales y sont exposées. 
Sur cette 
Place Galuppi où se trouvent la plupart des curiosités à admirer, vous pourrez, si vous êtes gourmand, faire une halte dans une excellente pâtisserie dont le gateau au beurre, dit"bussola", est la spécialité. Quelques trattorias y sont également installées. 
Le matin vous pouvez aussi vous rendre au marché aux poissons sur la 
Fondamenta Pescheria aussi riche en beaux produits de la mer que le marché du Rialto à Venise. Il assure le ravitaillement constant des habitants, les Buranelli. L'endroit est très animé, avec ses petits cafés où se retrouvent les pêcheurs.

Votre visite, enfin devra se terminer à la jolie église du 16e siècle, San Martino, près de la place Galuppi. Elle possède une oeuvre importante de Giambattista Tiepolo "le Calvaire". Le peintre figure sur la droite du tableau, ainsi que le commanditaire.
Le clocher pointu est 
très penché, a 1m 85 d'écart en haut de ses 64 mètres. Il semble vouloir faire mieux que la Tour de Pise.

Torcello : énigmatique, étonnante mais presque déserte (20 résidents) visite de l'île en fonction des avis et des horaires !

 

Retour à Venise par Murano

On mange... encore !

Pour digérer une petite Promenade en bateau sur le Grand Canal : la nuit, la ligne N prend le relais de 23h30 à 4h du matin.

Mesdames, à vos appareils photo !!!

* * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

Dimanche 3 avril :

petit déj de bonne heure !

Puis Marché du Rialto : préférer le marché des Vénitiens aux Fabbriche nuove : p 182 du routard : tourner le dos à l'entrée de l'église San Giacomo di Rialto et prendre le passage au fond de la petite place sur la droite, longer les fabbriches vecchie)

 

Dans la lancée on peut visiter la Scuola Grande di San Rocco, une merveille !
Scuola Grande di San Rocco (www.scuolagrandesanrocco.it)

La Scuola de San Rocco avait pour vocation d’aider les pauvres. Son obstination à y

parvenir force l’admiration. A tel point que même Napoléon lui accorda l’autorisation de poursuivre sa tâche, après avoir supprimé toutes les autres scuola. Cette confrérie comptait de très nombreux membres et occupait un bâtiment majestueux. Pendant près d’un quart de siècle, Tintoretto a œuvré à sa décoration. Ce bâtiment est désormais un musée et une salle de concert.

Adresse : San Polo, 3052 Campo San Rocco- Ouvert : 9-17.30 h (28 mars-2 novembre)-Tarifs: 7 €

 

On mange vite...

 

Et pour celles qui veulent poursuivre la visite des Musées de la place saint Marc emprunter le Ponte dell' academia.

Le Musée Correr : dédié à Venise, à son histoire politique et militaire de République Marine et à sa présence dans toutes les expressions artistiques. Au travers de la salle de l'Aile Napoléonienne et de la Procuratie Nuove, se noue un parcours qui rebondi de la sculpture à la navigation aux métiers de l'époque.

 

D'autres idées de visites :

Pour sortir des sentiers battus, vous pouvez aller faire une promenade vers l'Arsenal , c'est très joli et pas touristique et on voit le linge qui pend aux fenêtres.

Traversez le Pont de l'Accadémia pour voir sur la gauche la Dogana ( pointe de la douane ) pour faire les + belles photos, il y a aussi derrière la Dogana les dernières fabriques de gondoles " Squeiri" et vous avez presque face aux fabriques de gondoles, vous avez la Taverne San Trovaso où on mange divinement bien pour pas cher.

 

* * * * * * * * * * * * * * * * *

17 h : Départ pour l'aéroport :

Pour aller de Venise à l'Aéroport de Trevise, prendre les cars ATVO de Piazzale Roma (gare routière de Venise) direction Aéroport de Trèvise.

Enregistrement à 19 h 00

Embarquement avant 19h45 impératif

Heure de décollage : 20 h 15

Arrivée à Girona : 21 h 55

 

"Qui la voit une fois s’en énamoure pour la vie et ne la quitte jamais plus, ou s’il la quitte c’est pour bientôt la retrouver...

De ce désir d’y retourner elle prit le nom de VENETIA,

comme pour dire à ceux qui la quittent, dans une douce prière :

Veni etiam, reviens encore."

Luigi Grotto Cieco d’Hadria, 1570

Repost 0
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 20:08

 

Au dix-huitième salon d'arts plastiques organisé par les Artistes Cazoulins, nous avons eu le plaisir de voir Joëlle se distinguer avec la Médaille d'Or des Arts Appliqués pour sa réalisation du Couple Duo en Raku, une belle performance ! Toutes nos félicitations !

expo2012 0581

 

Diplôme et Médaille à l'appui !

 Photo0332.jpg

 

Le bisou à la Médaillée ! Encore Bravo ! 

Photo0330

 

C'est vrai, qu' elle est belle cette médaille !

Bon c'est pas tout à fait de l'Or, mais quand même elle est belle !

Photo0329


Elle a été dignement fêtée à Cazouls avec nos Artistes Cazoulins...,

Si, si Monsieur le Président était là !

PICT0059_crop.jpg

 

Tient à Béziers aussi, Madame la Présidente a tenu a levé son verre en la circonstance !

Mais ne serait-ce pas une médaille, Madame la Présidente, que je vois pendre, si légère à votre cou ?

expo2012 0213

La Médaille de la  .....  discrétion ? Ah bon !

 expo2012-0213_crop.jpg


expo2012 0200

Et Vous, Madame Brigitte, la plus ?

delight ? ? ? ? golo golo ? ? ? ? D'accoooorrrd !

Je vous savais "Gauchère", d'accord,

mais delight golo golo ? pardon, je savais pas !

expo2012-0200_crop.jpg

 

expo2012 0198

Quelle récompense, Madame !

Médaillée de la confrérie du Franklin enfin terminé !!!

 

expo2012 0199

Eh beh mazette, ça rend  vraiment heureux d'avoir une médaille !!!

On est fière de la montrer !

Même si c'est la médaille de la raleuse qui faillotte,

souvent démotivée, mais vite remotivée ! 

expo2012-0199_crop.jpg

 

 

Allez Piedad, on t'a reconnue ! mais oui elle est belle aussi la tienne de médaille ! On en baverait !

expo2012-1162_crop.jpg

 

S'il y en a qui sont fières de l'exposer, il y a aussi ceux qui n'ose pas trop la montrer, ou alors juste à la copine, allez savoir pourquoi ?

expo2012-0230_crop.jpgexpo2012-0229_crop.jpg

Mais on finira bien par les voir ces médailles un jour !

expo2012-0216_crop.jpg

Pas vrai, Virginie, l'AOC de la Colombette, rien que du régional !

expo2012-0251_crop.jpg

 

expo2012 0251

Enfin ! elles sont peut-être un peu lourdes à porter, ces breloques

et à la fin de la journée on en a un peu marre !

Mais nous, au moins on assume, c'est pas comme la Chef,

Tiens elle est où encore  ?

expo2012-0095.JPG

Si elle la portait cette médaille, elle lui irait vraiment comme un gant !

expo2012-0096.JPG

De toutes façons, on le sait,

les rares fois où elle est présente à l'atelier,

la Chef elle est toujours "sur - boo - kée" !

expo2012-2778.JPG  expo2012 4710 expo2012 0326 crop expo2012 4349expo2012-3318.JPG   expo2012-1227_crop.jpg

Eh beh didonque ! on l'aura jamais autant vu de toute l'année !

Et sûrement de toute l'année prochaine aussi !


                                 * * * * * * * * * * 


Allez sans rancune,

mais tout le monde en conviendra, l'expo ça épuise énormément,

même la mouche l'a compris !

expo2012-0238_crop.jpg

 

 

Ah ! J'allais oublier ! 

Le meilleur pour la fin !

 

C'est vrai, je garde toujours une petite place pour : le fromage ! !

Merci Robert !

Photo0255.jpg

 

 

 

 

Repost 0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 08:02

 

Un thème difficile ! L'ANNEE 2012
Vendredi 22 juin, dans les chais du Domaine de la Colombette,l'Association Arts Terres et Loisirs présentait les réalisations des élèves :
  • de l'atelier A.T.L. de Béziers,
  • du cours de poterie CAP de Colombiers
  •  ainsi que du Foyer Rural de Cazouls les Béziers.
Un discours de la Présidente, félicitant la qualité des réalisations, entama la soirée,
Une soirée de qualité,  placée sous le signe de la bonne humeur, dans un endroit d'exception ! Bref, que du bonheur !
Un grand merci à la famille Pugibet pour leur accueil amical et leur gentillesse.
 
Je laisse à chacun le temps et le loisir de découvrir cette exposition réussie grâce à la participation de tous :

expo2012 0201
De nombreux visiteurs ont pu découvrir ...  

expo2012 0204
admirer....
expo2012 0197
et apprécier les oeuvres exposées : certains objets font partis
du thème de l'année : 2012, d'autres créations ont été rajoutées.

expo2012-0612.JPG
2012 "Un hiver froid"

expo2012 0549

2012 "L'Eclipse" (Eclipse solaire du 20 mai 2012)

 

expo2012 0615

2012 "Statuette Maya"


expo2012 0599

2012 "Terre Cassée"


expo2012 0566

1  2012, "Eclatons-nous !"

2  2012 "Désespoir"

3  2012 "Fin de cycle Maya, Le Roi de Palenque"

 

expo2012 0552

2012 "L'Afrique en danger"


expo2012 0577

2012 "Stéphanie en Afrique", Toile Acrylique et Céramique


Dans le même style ci-dessous :

2012 "Vacances Africaines" Toile, collages divers et Céramique

expo2012 0602

 

 

expo2012 0611

2012  "Voyage en Afrique"


expo2012-0609.JPG

2012 "Esclavage"        2012 "Petit Poisson : Maman fête ses 90 ans"

expo2012 0600

2012 "Jeux Olympiques à Londres"


expo2012 0564

   2012  "Le Couple" (anniversaire de mariage)

en bas :

   2012  "Nos 45 ans de Mariage"       2012  "Coussin aux alliances"

expo2012 0567

 

expo2012 0571

2012 "Bouddha : un modèle de sagesse"

expo2012 0570 expo2012 0572

expo2012 0606-copie-1

2012  "Naissance d'une amitié"


expo2012 0591

2012  "Dieu Incas"


expo2012 0562

2012 :

1 "Le Couple, anniversaire de mariage"

2 "Signe zodiaque taureau"

3 "Tendresse"

 

expo2012 0617

2012 "Pieta"

 

expo2012 0573

2012 "Un Songe"


expo2012-0604-copie-1.JPG

2012  "Danseuse Etoile"


expo2012 0603

2012 "Quinqua !" (serre-livres)         2012 "Lune de Miel Antillaise"


expo2012 0590

1. 2. 3. Tirelires Tête, Oiseau et Bourse.

4 (second plan) 2012 "Si tous les gars du monde..."

 

expo2012-0605-copie-1.JPG

2012 "Séjour en Provence"

 

expo2012 0554

Suite pour une  "Promenade au jardin"

1 Bas-relief en céramique

2 Bonbonnière coeur

3 Vase

ci-dessous : toile peinte en acrylique

expo2012 0545

2012  "Terre Africaine"

2012  "Mobile Calendaire"

 

expo2012 0574

2012  "Calendrier Maya"  (dessous de plat en terre rouge)

 

expo2012 0578

2012  "Joyeux anniversaire Petit Ourson !"


expo2012 0595

2012 "Elections Présidentielles"


 expo2012-0589_crop.jpg

2012 "Allégorie de couple heureux" inspirée d'après Angelica Vasquez

 

expo2012-0558_crop.jpg

2012 "Résolutions"


expo2012 0593

2012 "Terre de Feu et de Sang"

 

expo2012 0582

2012 "Première Femme Chinoise Astronaute"       2012"Tri stesse"   

Devant : Plaques de Portes       Au fond : Pintade

 

expo2012 0596

2012  "L'Exil des Français d'Algérie, 50ème anniversaire"

 

expo2012-0561_crop.jpg

2012  "Les Mains, la Fraternité"


expo2012-0598.JPG

2012  "Tsunami"


 

 expo2012 0597

2012 "Naissance" (plaque de porte)


expo2012 0555

Femme  Bleue

 

expo2012 0592

Lampe géométrique


expo2012 0544

2012 : Les Vendanges ! Lampe

 

expo2012 0580

2012 "Vendanges" Décor de cheminée

 

expo2012 0613

2012  "Toujours à l'heure"

 

expo2012-05581_crop.jpg

"Vert Canard" pour un Canard Vert


expo2012 0594

2012 "Féria"


expo2012 0560

 2012 "Les Océans en danger"         2 Petit Chat 

 

expo2012 0579

2012 "Au régime !"

 

expo2012 0568

2012 "Chat-Chat-Chats" Tryptique

 

expo2012 0607 

 Dame Nature         Grenouille          2012 "Emancipation"


expo2012 0553

2012 "Faune et Flore à sauvegarder"

 

expo2012 0584

Raku

expo2012 0586

Raku

expo2012 0583

Raku

 

expo2012 0550

 Coupes émaillées rouge et métal

expo2012 0588


expo2012-0610_crop.jpg

Femme au Chapeau - Vase


expo2012 0614

Croix d'Occitanie


expo2012 0616

Figurines et Vins de la Colombette


expo2012 0559

         1 Vase               2 Nue               3 Maternité


expo2012 0587

         1 Coupe à Fruits                    2 Giraffe 

 

expo2012 0576

Terres Mêlées : Plat rectangulaire 4 terres en découpe

ci-dessous : Plat rond 3 terres en nériage

 

expo2012 0575

 

expo2012 0581

Les vases "Duos" qui ont permis à Joëlle d'obtenir la Médaille d'Or au cours de l'exposition à Cazouls.

 

expo2012 0196

Le vase en grès "Recyclage", réalisé spécialement comme prix à loter.


expo2012 0219

Le tirage au sort de la tombola a eu lieu devant un public concerné et en présence de la présidente de l'association Keur d'Enfants autour du verre de l'amitié offert gracieusement par Vincent et François Pugibet.

 

expo2012-0230.JPG

 

Sans parler des petits fours de Cornélie et Andrée, un régal !

expo2012 0208 expo2012 0207

 

expo2012 0216

 

Merci à tous pour ce moment partagé qui s'est terminée autour d'un excellent repas !

expo2012 0250

 

expo2012 0248

 

expo2012-0255-copie-1.JPG

 

Rendez-vous à l'année prochaine avec un nouveau thème qui s'intitulera

"Cultures et Traditions du monde" 

Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 08:33

 

 Le bêtisier de l'année 2011 vous est offert !

 

...Et le prix de la réalisation la plus cassée est remis à...

poisson-d-avril 1005

 

      Allez ! A toi, à moi, on va y arriver !

Photo 470

 

 

Aujourd'hui, on aborde le modelage du corps humain, on est bien d'accord.

nouveau 1259

 

Peu importe la taille, je veux le corps entier !

poisson-d-avril 0163


J'ai dit le corps humain, pas seulement les jambes !

nouveau-4651.JPG

 

le corps humain, pas seulement les pieds !

-l-ves-0165.JPG

 

Pas facile de se faire comprendre ! 

nouveau 1514

 

nouveau 3321

 

nouveau-4643.JPG

 

Bon, Moi j'aimerais grand comme ça, c'est possible ?

nouveau-1240.JPG

 

C'est possible, tout est possible, mais alors tape !

poisson-d-avril 3120

 

Et moi chef, si je commence comme ça ce sera bien ?

nouveau 4205

 

Finalement, moi je veux pas aussi grand que  ça !

poisson-d-avril 0803

 

      Voilà, comme ça, c'est mieux !

      poisson-d-avril 1241

 

Elles peuvent dire ce qu'elles veulent, moi j'écoute le chef !

nouveau 1253

 

Corps humain, corps humain, je sais pas si je fais bien !

poisson-d-avril 2789

 

 

Nous avions vu dans un article précédent que l'enfournement n'est pas chose facile. Confirmation !

Euh, je fais ça comment moi !

nouveau-3199-copie-1.JPG

 

Voilà, là ça va tenir, j'en suis sûr !

nouveau-3201.JPG nouveau 3203

 

Faut toujours qu'elle vérifie ! Mais là je sais que ça va tenir !

nouveau-3204.JPG

 

 

Et le téléphone à l'atelier, la chef elle aime pas du tout, alors on va dehors

nouveau 2594

 

c'est quand bien même de téléphoner dans la nature, y a des fleurs...

nouveau-2593.JPG

 

Mais pas le chef, y fait comme il a envie, bien entendu ! c'est le chef !

nouveau 3319

Repost 0